• Aphorismes et autres bêtises (150)

     

     

    2356. Qu’est-ce qui est le plus difficile : oublier ou se souvenir ?

     

    2357. L’espoir est une carotte pour la patience.

     

    2358. Henry VIII, inventeur du mariage billot dégradable.

     

    2359. L’acquis est à l’inné ce que les vagues sont à l’océan. Mais pour ceux qui naviguent dessus, ce sont les vagues qui comptent.

     

    2360. L’ennui est un bon levier pour l’introspection.

     

    2361. A l’aune du pire tout est bien. Même le mal que l’on peut faire aux autres.

     

    2362. L’athée est aveugle à la foi parce qu’il n’a pas d’yeux.

     

    2363. Rien n’est plus facile que de briser une relation, rien n’est plus difficile que de la reconstruire.

     

    2364. Le lien à l’autre est vital. Le sentiment en est la représentation intérieure.

     

    2365. Une foi d’yeux égale Dieu.

     

    2366. Quand on teste quelque chose, soit on aime et on reteste, soit on n’aime pas et on déteste.

     

    2367. Sort aussi bien de la bouche que du cul : m*@ !

     

    2368. Discuter, c’est penser à deux.

     

    2369. Sort aussi bien de la bouche que du cul : vent.

     

    2370. Le sort est la version magique du hasard.

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

     Petite chronique malveillante, malpolie, et de mauvaise foi… à l’usage de ceux qui ne le sont pas. 

      

      

    10/05/2019 L’avocat de Carlos Ghosn, à propos de l’anniversaire de celui-ci, fêté en grandes pompes au château de Versailles le 9 mars 2014, apparemment aux frais d’une filiale de Renault-Nissan : « il existait un carton d’invitation pour le 10 mars [le lendemain] invitant des convives à son anniversaire dans un tout autre restaurant ! » Ben ça alors ! Ils ont transformé Versailles en restaurant ! Vous saviez ça vous ? Eh ! dites ! Ya peut-être un self à l’Elysée, du coup ?

     

    Loi Blanquer d’école de la confiance : Ah bon ! yen avait pas assez de la confiance ? ou yen avait trop pour qu’il faille en décoller ?

     

    08/05/2019 Harry et Meghan ont nommé leur fils Archie. Faudra lui mettre une bonne petite laine au fiston, sinon le risque est qu’Archie pèle dans son île.

     

    16/05/2019 RMC Story : « Derrick Bird a dû tirer, c’est une sorte de plaisir solitaire… »

     

    24/05/2019 M6. Thérésa May devrait démissionner le 7 juin, après son échec à faire ratifier son plan du Brexit. La fin de May aura lieu début juin.

     

    26/05/2019 M6. Elections européennes : « du côté Républicains on est bouche cousue. François Bellamy a dit qu’il ne pouvait pas s’exprimer » [avant les résultats].  Il a dit qu’il ne pouvait rien dire : motus et couche bousue.

     

    07/06/2019 M6. Le tourisme spatial va devenir réalité, au prix de 51 millions d’euros l’aller-retour. Bon, vu le tarif je vais prendre un aller simple.

     

    08/06/2019 France2, tournois de Rolland-Garros, match avec Dominique Thiem. Il paraît que c’est avec une navigatrice qu’il se marie Thiem. Leur fille devrait s’appeler Vic.

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     

     

    2341. Perdre un être cher permet de faire des économies.

     

    2342. « Je lui ai dit de le tuer, mais c’était que des mots… », entendu à la télé.

     

    2343. Qui s’aime récolte la tempête.

     

    2344. Le casse-cou aime vivre à cent malheurs.

     

    2345. Les médias, ils vont arrêter de nous faire chier avec leurs catastrophes ?

     

    2346. Point de pire prison que le corps, avec ses faims, ses fatigues, ses souffrances… et point de liberté sans lui ! Là est sans doute la principale origine du concept de servitude volontaire, de La Boétie.

     

    2347. Il ne faut pas avoir d’aprioris sur les agriculteurs, ils sont souvent très cultivés.

     

    2348. La connerie du plus fort est toujours la meilleure.

     

    2349. Excuse du junkie : c’était de la légitime défonce, M’sieur !

     

    2350. La haine est une tempête dans un verre de néant.

     

    2351. Frustration : mode opératoire consistant à ravaler l’être humain à l’état d’animal, réduisant en 2/100ième de secondes 3 500 000 ans d’évolution.

     

    2352. Le plus grand danger pour l’existence du monde est l’existence de soi. (Parce que bien souvent nous sommes phagocytés par nous même et ne voyons ni n’entendons plus le monde.)

     

    2353. La propriété intérieure est une caractéristique ; la propriété extérieure est un bien propre.

     

    2354. Charte éthique du tueur à gages : art.1 : le tueur à gages ne doit jamais s’engager dans un contrat sur sa propre tête, à moins de recevoir l’argent d’avance.

     

    2355. « Objectivité » : (oxymore) notion subjective de quelque chose qui ne serait justement pas subjectif.

     

     


    2 commentaires
  • Farandole de l’absurde (103)

     

    Farandole de l’absurde (103)

     

     

     

    Petite chronique malveillante, malpolie, et de mauvaise foi… à l’usage de ceux qui ne le sont pas. 

      

      

    23/03/2019 Teddy Riner dans une pub : « tout est possible ! » T’as raison : moi je fais 1,63m, 45 kg, et je vais te la foutre ta pâtée ! Parce qu’avec tes 2.04m, tes 131 kg et ta ceinture noire de judo, tu m’fais pas peur et j’vais t’apprendre à dire des conneries !

     

    25/03/2019 M6 : soirée de foot avec Francis Lande.

     

    20/04/2019. Des gilets jaunes, dans une manifestation, scandent à l’adresse des policiers : « suicidez-vous ! suicidez-vous ! ». a) Vous d’abord ! b) la misère humaine est avant tout celle de l’âme. c) le désordre est une inhumanité si l’ordre n’en est pas forcément une. d) l’envie de détruire est une orgie égotique.

      

    21/04/2019 Des « supporters » de foot adressent des cris de singe à des joueurs noirs. Le singe, c’est celui qui fait des cris de singe.

     

    Météo :  neige à partir de 1400m dans les Vosges. Les habitants des 24 plus hauts mètres du sommet du Grand-Ballon seront heureux de l’apprendre…

     

    25/04/2019 Conférence de presse de Macron. Selon lui recruter Alexandre Benalla « c’était extrêmement cohérent avec les valeurs que je porte ». Celles de la violence et de l’enfumage, ou celles qu’il y a dans ton portefeuille ?

     

    02/05/2019 M6 : nouvelle loi en Floride autorisant les enseignants à porter une arme. Le premier de vous morveux qui moufte, je le bute !

     

    03/05/2019 Pub : « l’eau de bain d’oie, fraîche et pétillante ! »

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    2316. Si la vie n’est pas le souverain Bien, le souverain Bien ne peut être sans la vie, à moins que l’on ne parvienne, au niveau individuel ou collectif, à séparer la conscience de la vie. Cela semble difficile car en dehors même du fait que la conscience ait besoin d’un corps organique, les sensations de l’organique créent de la conscience. Dématérialiser la conscience dans une machine ce serait la priver de la conscience organique, le prix d’une possible éternité ? Tel est le danger de l’avènement du règne des algorithmes : l’élimination de l’organique.

     

    2317. Faut-il être inhumain pour être objectif ?

     

    2318. Ingénieur du son en musique classique : chef d’orchestre.

     

    2319. Fatalité : paresse de l’esprit.

     

    2320. Avis aux prisonniers : lire permet de s’évader.

     

    2321. Dissimulation valent mieux qu'une.

     

    2322. Amour : don du cœur.

     

    2323. Lave-vaisselle portatif : langue.

     

    2324. Psychanalyste : personne suffisamment mal dans sa peau pour pouvoir bien comprendre ses clients.

     

    2325. Avec l’araignée, l’art est né ou l’art est nié ?

     

    2326. Les enfants disent tout haut ce que les adultes pensent tout bas.

     

    2327. Cours d’anglais pour les nuls. Je suis vraiment désolé se dit : I am sauce au riz.

     

    2328. Le lieu de rendez-vous annuel des propriétaires de Porsche aura lieu à la Porscherie.

     

    2329. « ― Entrez ! c’est chez nous !  ― Ça tombe bien, on a apporté des serviettes. »

     

    2340. Le moyen de la grève de la fin, c’est le début.

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Farandole de l’absurde (102)

     

     

     

    Petite chronique malveillante, malpolie, et de mauvaise foi… à l’usage de ceux qui ne le sont pas. 

      

      

    08/01/2019 Suite aux violences lors des manifestations des gilets jaunes le port de la cagoule devrait être interdit et puni d’une amende de trois mille cinq cents euros. Un stage de formation des forces de l’ordre devrait avoir lieu sur les pistes de ski. 

     

    23/01/2019 FranceInfo : La ministre de la santé tient à rassurer tout le monde concernant les couches-bébés qui contiendraient des produits cancéreux.  – Bonjour Madame Benzène (notre ministre de la santé), qu’est-ce qui vous permet d’être si rassurante, il s’agit bien quand même de produits cancérigènes, non ?  – Oui, mais le cancer n’est mortel qu’à la fin, il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. – Enfin ! si c’est vous qui en portiez, vous verriez peut-être les choses d’une autre manière, non ? – Ah ?! Mais j’en porte…

     

    22/02/2019 Mort de Fabien Clain, le djihadiste français, en Syrie. Il a voulu y aller, il y est resté.

     

    15/03/2019 Attaque terroriste à Christchurch, Nouvelle-Zélande : plus de 40 morts. La bêtise tue…

     

    15/03/2019 France Info : « Charles Brassens a aussi caricaturé les gendarmes ». Ce serait pas plutôt Georges Trenet, espèces d’ignares ?!


     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    2301. Castro faisait souvent ses lois dans des restaurants, d’où le terme bien connu de Castronomie.

     

    2302. Au congrès annuel des gens qui se prénomment « Pat », nous avons repéré quelques noms de famille intéressants : Achou, Atras, Atefrite, Aubeur, Ezognon… sans oublier le célèbre Ibulaire. Rendez-vous au prochain congrès des « Sam ».

     

    2303.Contraire de solidarité : prédation.

     

    2304. Adepte de la bouderie : Bouddhiste.

     

    2305. L’humain n’est que le dépositaire d’un bout d’univers qui se ressent.

     

    2306.Le chaton neuf du pape rend son éminence guillerette.

     

    2307. J’ai plus l’âge que j’avais.

     

    2308. Le corps d’âge ne tient qu’à un fil…

     

    2309. Bienvenue au congrès annuel du prénom Jethro. Parmi les patronymes présents, un grand bonjour aux Bü, Bouffé, Baisay, et aux De Poalaucuq, de noble extraction…

     

    2310. Vous êtes bien mal placé pour me faire l’amour Al !

     

    2311. Il vaut mieux dire des bêtises qu’en faire.

     

    2312. Merde à la faim !

     

    2313. Aller à la selle ce n’est pas qu’accablant.

     

    2314. La rage qu’alimente la rage n’est qu’une orgie égotique.

     

    2315. Longue vie au haras qui rit !

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    2286. Il ne faut réserver les pleurs qu’aux grandes occasions.

     

    2287. Beaucoup d’hommes violents ne sont que des lâches quand il s’agit de faire face à leur conscience.

     

    2288. A force de tuer le temps c’est le temps qui nous tue.

     

    2289. A force de se faire taper dessus on finit par devenir parano.

     

    2290. Pour s’entendre il faut commencer par s’écouter.

     

    2291. Quand on se prend les pieds dans le tapis, l’âme hoquette.

     

    2292.Le doute est à la pensée ce que le pas est à la marche.

     

    2293. Pourquoi t’es-tu mise au deal, Odile ?

     

    2294. Quand la petite Ste fane, ça fait Stéphane.

     

    2295. Il ne faut pas confondre ton hébreux et les Bretons.

     

    2296. Il y a un des gars des eaux à l’étage.

     

    2297. Nouvelle fonction mathématique mesurant l’animosité ambiante : θ(claques).

     

    2298. Principale raison de la disparition des espèces : la carte bleue.

     

    2299. Nom de l’Equipière de Première Intervention : Fanny.

     

    2300. L’individualisme provient de la défaillance d’un groupe donné à pourvoir ou à contenir les besoins de l’individu qui, du coup, doit faire face seul, (d’où le terme d’individualisme). Il est la conséquence de la déliaison sociale et en retour l’alimente.

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    2271. Pays où l’on est toujours resservi : pays à rab.

     

    2272. Henri Chissant, quelqu’un qui gagne à être connu.

     

    2273. Annie Zette, épouse Ricard.

     

    2274. Fils de Khéops, Djédefrê s’est dépensé en babioles chez les anti-Caire.

     

    2275. Ils ont tous eu la même idée que nous, ces crétins.

     

    2276. Il se fait sans arrêt prier : Dieu.

     

    2277. Essayer de se souvenir c’est un peu comme essayer de retenir un oiseau qui s’appelle le temps.

     

    2278. L’espoir est l’avenir de la politique.

     

    2279. Plus on doute de tout plus on se sent loin du monde.

     

    2280. « – Il n’y a pas assez de rangements ! – Il y a trop de choses ! » Voilà, en résumé, l’essence même de tous les maux de l’humanité.

            

    2281. La sincérité est la réalité de soi.

     

    2282. Acné : boutons qui persistent et saignent.

     

    2283. Ne t’énerve pas avec quelque chose que tu pourrais avoir oublié dans une semaine, sinon tu t’en souviendras bien au-delà ! (ça marche aussi avec une heure, un jour, un mois, etc…)

     

    2284. Il ne faut douter de rien pour douter de tout.

     

    2285. La volonté est le serviteur des sensations.

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    2256. L’avenir est un présent qui s’oublie. Pareil pour le passé.

     

    2257. Laisse Thomas bien accroché, il n’a peur de rien.

     

    2258. Le « moi » est un « soi » qui m’appartient.

     

    2259. Le rêve est un mécanisme destiné à ne pas s’ennuyer quand on dort.

     

    2260. L’impôt cible n’est pas français.

     

    2261. Pays à la baisse : Laos.

     

    2262. L’incertitude est une suspension du temps.

     

    2263. Grand couturier : n’est pas hostile au style haut au stylo, oh, oh, oh !!!

     

    2264. Cupidon : n’est pas insensible car n’est pas sans cible.

     

    2265. Une brute alitée est un moment de paix pour tout le monde !

     

    2266. NOUVEAU !!! LE REGIME DU Dr. STEPH VOUS FAIT MAIGRIR TOUT EN ECONOMISANT DE L’ARGENT !!! Pour cela il suffit juste de vous serrer la ceinture… (au propre comme au figuré).

     

    2267. Proverbe maritime : les vaisseaux sans gain n’ont pas de veine.

     

    2268. Et dire qu’il faut toute une vie pour mourir…

     

    2269. Le problème, avec les électeurs, c’est qu’ils veulent le beurre sans l’argent du beurre, vu que l’argent du beurre, c’est eux qui le payent.

     

    2270. Bégaiement compulsif et contagieux : rire.

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    2241. Un colon vient toujours à la suite d’un destin grêle.

     

    2242. L’intelligence, c’est de faire le Bien.

     

    2243. Homme politique : métier qui consiste à se faire mousser au frais des électeurs.

     

    2244. Colloque des colloc’ en cloque.

     

    2245. La certitude est un fauteuil dans lequel on ne voyage pas.

     

    2246. Est-ce Thomas l’ami d’Al ?

     

    2247. L’explication est une invention qui permet de croire qu’on a compris.

     

    2248. Celui qui place l’argent au-dessus des sentiments, c’est soit qu’il n’a pas beaucoup de sentiments, soit qu’il n’a pas beaucoup d’argent.

     

    2249. La Mer Morte est une belle mer.

     

    2250. Invention : pic à glace pour seaux gelés : pic à seaux.

     

    2251. Le bien est au beau ce que survivre est à procréer.

     

    2252. Casting, un type qui fait beaucoup d’erreurs.

     

    2253. Le mari à mère est un marri amer. A ne pas confondre avec la mère amère mariée avec le mari marri. A ne pas confondre avec la mère marrie mariée avec le mari amer…

     

    2254. Humaniste : homme de l’être.

     

    2255. La réalité est cet élément extérieur à nous qui permet de réactualiser notre subjectivité.

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    Petite chronique malveillante, malpolie, et de mauvaise foi… à l’usage de ceux qui ne le sont pas. 

      

      

    15/8/2018 Un pont s’écroule à Gênes : « le gouvernement entier exprime sa solidarité aux victimes… » Oui,  ça ne coûte pas cher…

     

    18/09/2018 Le conseil de Macron à un demandeur d’emploi pour trouver du travail : « Je traverse la rue et je vous en trouve un ! ». Et une fois de l’autre côté de la rue, que faites-vous, M. Macron ? Ah !? Bé j’retraverse la rue, té, peuchère !

     

    03/10/2018 Discours de démission de Gérard Collomb : « Je suis allé dans tous ces quartiers, les quartiers nord de Marseille, au Mirail à Toulouse, à la périphérie parisienne, Corbeil, Aulnay, Sevran : c’est que la situation est très dégradée. Parce qu’aujourd’hui c’est plutôt la loi du plus fort qui s’impose, des narco-trafiquants, des islamistes radicaux, qui a pris la place de la République… »   Joli palmarès Gérarrrrd !

     

    14/11/2018 Un professeur : « je fais 8h-18h00 tous les jours, sans calculer mes heures… ».   Ce qui est sûr c'est qu'il n'a pas calculé ce qu'il disait...

     

    17/11/2018 Luc Ferry : « S’il y avait des cours de bienveillance j’interdirais à mes enfants d’aller à l’école ! »   Et bien il n’y en a pas et le moins qu’on puisse dire c’est que le monde n’est pas particulièrement bienveillant... Comme quoi Luc n’est pas Jules…

     

    22/11/2018 Hausse des carburants ; Macron : « on est en train de vous manipuler ! »  Ouf ! J’ai cru pendant un moment que le prix des carburants avait augmenté.

     

    30/11/2018 Macron en Argentine : « Pour qu’ils [les gens] vivent mieux je continuerai donc mon action… » Bref, il nous a mis dans la m… et il continuera.

     

    Édouard Philippe, à propos des gilets jaunes : « j’entends… j’écoute ». Interprétations possibles : a) j’entends mais je n’écoute pas. b) j’écoute mais je n’entends pas. c) je ne fais rien. d) Je n’en ai rien à foutre e) a b c et d .

     

    01/12/2018 M6, recherche appartement ou maison : « il a acheté 3 appartements : la vie lui a appris à être prévenant… » La prévoyance est une prévenance envers soi-même…

     

    03/12/2018. J’ai lu, sur un blog que je ne citerai pas, que l’on devrait avoir honte du symbole que le gilet jaune est devenu, et que les appels aux rassemblements lancés par les gilets jaunes rendraient ceux-ci complices des violences qui y seraient perpétrées. Ben oui, qu’ils crèvent mais en silence, quoi ! Nous on a bien le droit de vivre tranquille…

     


    4 commentaires
  •  

    2226. La vie n’est qu’un voyage de la mère à la terre.

     

    2227. L’apparence est une vérité pour la crédulité.

     

    2228. La censure est une étroitesse d'esprit qui joint la parole aux actes.

     

    2229. C'est toujours plus facile d'imputer aux autres ses propres décisions plutôt que de se regarder en face.

     

    2230. Réalité : hasard qui ne l'est plus.

     

    2231. Ce qui est éternel est invisible.

     

    2232. Le "chacun pour sa peau" n'a jamais fait "l'union fait la force".

     

    2233. La conscience est comme une anémone dont nous sommes les tentacules.

     

    2234. La souffrance est la plus élémentaire des folies, et la plus essentielle.

     

    2235. Un intellectuel n'a rien d'utérin alors qu’un manuel a tout du terrain.

     

    2236. Pour incarner ses pensées rien de tel qu’un carnet.

     

    2237. Le fond de l’âme humaine n’est-il pas d’une terrible superficialité ?

     

    2238. L’art est une idée reçue… en pleine figure.

     

    2239. Quand on évacue une partie de la problématique on évacue une partie de la solution.

     

    2240. L’art s’invite en prison pour ceux qui sont en prison pour des larcins vite faits.

     

     

     

     


    3 commentaires
  •  

     

    2211. On a tous la responsabilité individuelle d’assumer nos actes. Allez dire ça à un aveugle qui est au bord d’une falaise.

     

    2212. Seul ou accompagné, l’égotique est toujours en bonne compagnie : la sienne !

     

    2213. Les gens sont d’autant plus vite jugés qu’ils sont mal compris.

     

    2214. S’il s’est impatienté c’est pas sciemment.

     

    2215. Psychorigide. Déf. : Caractère de celui qui n’est pas d’accord avec moi. Syn. : étroit d’esprit.

     

    2216. L’orgueilleux est quelqu’un dont l’humilité souffre vite.

     

    2217. Pour le musicien, la clé des champs se trouve sur le sol.

     

    2218. A chaque fois que je souffre, je me dis que je me donne beaucoup trop d’importance.

     

    2219. L’univers est conscience.

     

    2220. Les larmes sont faites pour oublier qu’on est triste.

     

    2221. Nathalie Thée, une sacrée nymphomane celle-là.

     

    2222. Le tristesse est une douleur que l’on s’inflige à soi-même.

     

    2223. L’intellectuel n’a rien d’utérin et le manuel tout du terrain.

     

    2224. La star, née bulleuse, a la tête dans les étoiles.

     

    2225. Il faut être aussi intransigeant envers les faits que l'on est indulgent envers soi-même.

     

     

      

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Aphorismes et autres bêtises (140)

     

    2196. Quand un couple copule, c’est une anagramme.

     

    2197. Intègre ; syn. : psychorigide.

     

    2198. Ce film religieux ? C’est un navet Maria.

     

    2199. Même à notre insu, ce qu’on dit parle de nous.

     

    2200. Le hasard est le cœur même de la vie. La certitude le cœur même de la mort. Pourvu que le hasard ne mène pas à la certitude !

     

    2201. Miroir brisé, Satan de malheur !

     

    2202. Notre impéritie initiale et prolongée entraîne nécessairement la plasticité structurelle de notre psychisme.

     

    2203. Si on était parfait, comment pourrait-on devenir meilleur ?

     

    2204.Le commis sert du poulet.

     

    2205. L’idée est un élément plus constitutif de l’univers que l’atome, car l’atome est une représentation idéique.

     

    2206. Projet pour un texte de tract : « Ne pas jeter sur la voie publique. »

     

    2207. Principe politique élémentaire : la gauche adroite vaut mieux que la droite gauche.

     

    2208.L’envie est la mesure du manque.

     

    2209. La violence est la négation, mise en pratique, de la relation.

     

    2210. Chaque faiblesse appelle au moins une force : celle de sa reconnaissance.

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    2181. Il faut imaginer que les idées et les croyances sont à l’homme ce que la nourriture est à un animal.

     

    2182. Qui a oublié la télécommande en mettant le couvert ?!

     

    2183. L’humour est une angoisse soulagée.

     

    2184. Jeanne à Lyse : je pense.

     

    2185. Qu’est-ce qu’il avait dans la tête pour se suicider ?! Ben, c’est là, par terre.

     

    2186. Ceux qui pensent que tout le monde projette, projettent.

     

    2187. Ce délicieux petit pincement au cœur que fait l'infini, seule l’amère solitude peut le procurer.

     

    2188. Question prénoms, elles aiment "John" les nonnes.

     

    2189.Le soupçon est une angoisse qui ne demande qu’à croître.

     

    2190.On pourrait dire que ce qui résume le plus synthétiquement possible le psychisme, c’est « du pain et des jeux ».

     

    2191. A force de s’envoyer en l’air avec elle, la maîtresse décolle.

     

    2192. Soyez heureux du bonheur que vous avez eu, parce que votre conscience en a été accrue, plutôt que malheureux de l’avoir perdu, parce qu’alors c’est vous qui faites décroître votre conscience..

     

    2193. L'avantage, avec la pluie, c'est qu'il n'y a pas d'eau entre les gouttes.

     

    2194. Le problème fondamental de l'humanité, c'est quand le soi empiète sur l'autre.

     

    2195.L’inconscient est le minerai de l’introspection.

     

     

     


    8 commentaires
  •  

     

    Farandole de l’absurde (100)

     

     

     

    Petite chronique malveillante, malpolie, et de mauvaise foi… à l’usage de ceux qui ne le sont pas.

     

     

    28/3/2018 Pub : « …élu produit de l’année 2018 ! ... » Rassurez-moi, on n’est pas déjà en 2019 ?!

     

    26/3/2018 M6, un interviewé ado « …en internat la seule chose qu’on peut faire c’est travailler ! ». En arrière-plan des camarades s’éclatent au ping-pong…. Qu’ils sont facétieux ces journalistes !

     

    31/3/2018 BFMTV : « France Loisir prévoit de supprimer 450 emplois sur 1800 dans un plan de sauvegarde de l’emploi. »   Peut-être faudrait-il essayer un plan de destruction de l’emploi pour embaucher ?

     

    31/3/2018 BFMTV : Des tireurs d’élite israéliens tirent sur une foule de palestiniens armés de pierres. 18 morts (palestiniens).   Heureusement qu’ils n’étaient pas armés de cure-dents, les pauvres...

     

    08/4/2018 CNews ; Mélenchon : « je ne crois pas aux sondages. Je vais vous dire moi ce que veulent les français… »   Heureusement qu’il est là pour nous le dire : avec lui le sondage devient son de cloche.

     

    1/5/2018 Edouard Phillipe après les violences lors des manifestations à Paris : « Je condamne… l’irresponsabilité des discours radicaux qui encouragent de tels agissements ».  Le 12/4/2018 sur TF1, Macron répète qu’il ira jusqu’au bout. Le 22/4/2018 sur Fox News : macron dit qu’il ne reculera pas…

     

    14/5/2018 France2. D’après un reportage la culture bio remonterait aux années 1920. Ce serait pas plutôt il y a 11 000 ans ?

     

    06/06/2018 Selon M6, Marco Cecchinato « n’avait jamais remporté le moindre match en grand chelem (en tennis, pas en rugby, hein ?!). Il accède ainsi en ½ finale. » Il y a eu une épidémie de grippe sur son passage ?

     

    21/06/2018 M6, à propos du « Roller Derby », une pratiquante : « on aime bien se castagner mais de façon cool… ». Hard.

     

     

     

    INTERVIEW ANTIMATIERE

     

    « Bonjour à tous, et bienvenus sur les ondes de radio turlute, la radio langue de pute ! ♪♫♪♫ Nous faisons aujourd’hui une non-interview de notre non-président de l’arrêt public, M. Mac Rond. »

    -          Bonjour M. le Président Mac Rond de cuir…

    -          Pfff. Celle-là on me l’a déjà faite, et ma croute, ma crotte, cramons, big Mac, micron. Mais je vais vous dire une chose, eh bien ce sont grâce à ces gens-là que je suis devenu ce que je suis.

    -          C’est-à-dire ?

    -          Eh bien je suis devenu moi-même voyez-vous. Oui, monsieur, moi-même ! Président de la République, guidant la destinée de mon peuple, demain Président de l’Europe et chef du monde.

    -          Qu’avez-vous à dire à ceux qui vous reprochent d’insulter et de mépriser ceux qui se mettent en travers de votre route ?

    -          Ce sont des extrémistes, des fainéants qui feraient mieux d’aller travailler plutôt que de perdre leur temps en ridicules et infectes boules de vents.

    -          Des pets ?

    -          De ceux qui sortent de la bouche. Parce que ce sont des trous du cul.  

    -          Bon. Que dites-vous à ceux qui vous reprochent de favoriser les riches ?

    -          C’est un monde, ça ! Parce que vous trouvez qu’on a assez de riches en France ?

    -          Non, bien sûr, mais cela se ferait au détriment des pauvres…

    -          C’est un argument démagogique et infondé. Essayez de comprendre, si vous pouvez. S’il y a plus de riches et bien c’est la France entière qui sera plus riche, parce que les premiers de cordée feront ruisseler sur ceux qui les suivent leurs richesses.

    -          Oui, enfin s’ils font caca ce sont ceux qui suivent qui vont tout prendre dans la gueule.

    -          Non, Monsieur, car les riches ne font pas caca.

    -          Parce qu’ils sont constipés ?

    -        Non, c'est au contraire parce qu’ils ont très envie de cacater qu'ils amassent richesses, argent,  puissancegloire, comme ça, quand ils deviennent rois et montent sur le trône, ils peuvent enfin se soulager. Comme moi.

    -       Vous avez critiqué les navires d’associations humanitaires de faire le jeu des passeurs en récupérant des immigrants en mer alors que les navires de Frontex font la même chose. Expliquez.

    -          Ils ne font pas la même chose du tout, parce que les associations ne respectent pas le droit de la mer qui est de ne pas mettre en danger les gens qui naviguent. Or, en encourageant l’immigration, les associations font que le nombre de morts va mécaniquement s’accroître. Elles sont donc responsables de cette catastrophe humanitaire.

    -          Mais pour les navires de Frontex, c’est pas la même chose ?

    -       Non, eux sont-là pour sauver des pauvres gens qui ont été incités à venir par ces associations irresponsables. Au lieu, dès que les passeurs appellent les associations, elles devraient à leur tour appeler Frontex pour venir récupérer les naufragés en mer, et réparer les effets de leur inconséquence, que paye le contribuable.

    -          Et l’immigration de la misère, des guerres, de l’eau ?

    -          Ne racontez pas de sornettes, ils viennent en Europe pour bronzer.

    -          Pourquoi n’avez-vous rien fait contre les laboratoires Beurk qui ont changé la formule de leur médicament contre les déficiences de la thyroïde, avec des effets directs sur des milliers de gens ?

    -          Parce que maintenant le médicament est pour les déficiences de la thyroïde, ça change tout. Et puis je ne vais pas fragiliser la santé financière d’une entreprise chargée de soigner des milliers de gens. Pour qu’elle soigne mieux les gens il faut qu’elle en ait les moyens, non ?

    -          Pourtant on dirait bien que la santé de l’industrie pharmaceutique est inverse à celle des gens.

    -          Parce que vous n’avez rien compris. Voyez-vous l’intérêt d’un apothicaire est de maintenir sa clientèle juste assez malade pour qu’elle achète plus de ses médicaments. Allez, allez, la pensée du Président est complexe, profonde, et c’est pour ça qu’il a atteint les sommets !

    -          Bien. Merci, M. le premier de cordée. On voit bien que ça vous soulage d'emmerder les autres.

     

    « C’était radio turlute, la radio langue de pute ! ♪♫♪♫ A très bientôt chers auditeurs, pour une nouvelle interview antimatière ! »

     

     

     


    7 commentaires
  •  

    Aphorismes et autres bêtises (138)

     

    2166. Tatie Suzanne = Tatie ‘zane.

     

    2167. Le courage est d’autant plus grand qu’on est douillet.

     

    2168. Meghan Markle mata Harry.

     

    2169. Le maître sait se mesurer.

     

    2170. Que la vie est Belge !

     

    2171. Le malheur est addictif.

     

    2172. …et maintenant nous avons Andy Ferré en direct !

     

    2173. André s’il-vous-plaît !

     

    2174. Une dette a toujours plus de réalité pour le prêteur que pour l’emprunteur.

     

    2175. Le canard rit jaune.

     

    2176.Il faut creuser pour toucher le fond.

     

    2177. Mais qui c’est ce « Gou » qui gueule tout le temps ?

     

    2178. Satie s’fait action, des Rolling Stone.

     

    2179. L’art est là où on veut bien le voir.

     

    2180. Quand je l’ai vu, Henri Plet, j’ai eu une sensation de déjà-vu…

     

     

     


    9 commentaires
  •  

     

    2151. Quand on voit le mal là où il n’est pas, c’est qu’il est en soi.

     

    2152. La violence est l’argument de ceux qui n’en ont pas.

     

    2153. La pensée est une vue sur l’horizon.

     

    2154. Oxymore : violence politique.

     

    2155. Au jeu des chaises tournantes le malheur est toujours gagnant.

     

    2156. Ma devise : la tête dans les étoiles, les pieds sur terre.

     

    2157. Quand on part s’entrainer on revient sans traîner.

     

    2158. Jean Ther, profession : fossoyeur.

     

    2159. Quelle est la seule partie d’un homme qui ne prend pas de ride avec l’âge ?

     

    2160. Prince Harry a pleuré.

     

    2161. On ne vit pas sans temps.

     

    2162. Les gens bons se doivent de défendre leur beefsteak.

     

    2163. La mort est l’expérience mystique ultime.

     

    2164.  – Je ne me laisse pas abattre.

               – Hélas !

     

    2165. Crise de la cinquantaine : temps qu’il aura fallu pour un conjoint de venir à bout de l’autre.

     

     


    3 commentaires
  • Trois petits topos traitant d’économie (initialement diffusé en 3/2016) :

     

    -         *  La formation

    -         *  Comment une reprise économique peut créer du chômage

    -         * Pourquoi les travailleurs français sont parmi les plus productifs au monde.

     

     

    1)  La formation

    La politique européenne néo-libérale nous restreignant de faire du déficit, la gestion de la monnaie appartenant à la BCE, et les règles européennes empêchant l’interventionnisme économique de l’état dans nos sociétés et dans les flux de biens et de capitaux, la formation reste un des seuls leviers économiques à la disposition d’un gouvernement, et il est étonnant que celui-ci n’aie pas été plus exploité.

    En effet il est très rentable. En supposant :

    -          qu'une formation coûte 20 000€/an/personne,

    -          que le taux de productivité horaire est de 36.35€/heure (2),

    -          que la personne est payée le SMIC et que celui-ci ne donne pas lieu à prélèvements,

    -          et que le taux d'imposition moyen est de 62.7% pour la création de richesse (1),

     

    Alors on a, une production nouvelle de (36.35€ x 35h x (52-5) semaines), soit une création de richesse 59 795€/an/personne formée. Si le taux d’imposition des entreprises s’applique à cette création de richesse, alors l’état récupère 59 795 € x 62.7% soit 37 491 par an €. 20 000€ de dépensé, 37 491€ de recette soit un rendement de 87.49% par an...sans parler des indemnités de chômages et autres prestations sociales économisées...

    Les offres d’emploi non pourvues seraient entre 150 000 et 300 000 (3). 37 491 x 150 000 = 5,6 milliards d’euros. Multiplié par 2 (pour 300 000) donne 11.2 milliards d’euros.

    Euh… qu’attend le gouvernement ?

    (1) Données rexecode : http://www.coe-rexecode.fr/.../Le-taux-d-imposition-moyen...

    (2) http://fr.irefeurope.org/Productivite-du-travail-Non-la...

    (3) http://www.lepoint.fr/economie/chomage-el-khomri-mobilisee-sur-les-300-000-emplois-non-pourvus-25-09-2015-1967977_28.php

     

    2) Circonstance dans lesquelles une reprise économique peut créer du chômage :

    Cette analyse est basée sur un documentaire récemment diffusé sur RMC découverte.

    Ce documentaire, sur des bûcherons en Caroline du Nord, parle du quotidien de la Goodson's All-Terrain Logging.

    Cette société travaille avec une marge beaucoup plus faible que la concurrence. 7% pour Goodson et 30% pour les autres, selon Goodson lui-même. Pourtant, à la fin de la crise économique de ces dernières années, la société Goodson est encore en activité alors que la plupart de ses concurrents ont mis la clé sous la porte.

    Une clé de compréhension explique cette étrangeté. A un moment Goodson dit qu’il a épuisé en plusieurs mois ce qu’il a mis vingt ans à économiser. La société avait donc des réserves de cash qui lui ont permis de traverser le gros temps.

    Mais ce n’est pas tout. Goodson travaille avec les mêmes employés, certains depuis plusieurs dizaines d’années. Leur expertise leur permet de travailler sur des terrains inaccessibles à d’autres compagnies, comme les marais, qui demandent un savoir-faire approfondi pour que les machines ou les hommes ne se noient pas.

    De plus Goodson a établi une relation de confiance avec une scierie qui lui octroie des parcelles à défricher selon les besoins qu’elle a. Cette relation de confiance repose aussi sur le fait que la scierie puisse tout le temps compter sur Goodson pour défricher n’importe quel terrain. La scierie a donc un intérêt réel à tout faire pour que Goodson survive.

    Ces trois éléments (trésorerie, expertise, confiance du commanditaire) ont bien certainement permis à Goodson de survivre à la crise.

    Arrive la reprise économique. La scierie doit répondre à un afflux de commandes causé par la reprise des constructions de maisons. Comme il ne reste plus beaucoup de bûcherons pour la satisfaire, Goodson met les bouchées doubles, surexploitant les hommes et les machines, ce qui provoque de la casse. Ces casses se traduisent par du chômage, le temps de réparer la mécanique.  La scierie, n’étant plus (ou plus assez) approvisionnée en essences dont elle a besoin, est elle aussi forcée de mettre ses (ou certains de ses) employés au chômage. Les sociétés de construction n’ayant plus assez de matières première, idem.

    La reprise de l’activité économique s’est bien traduite par une création de chômage, en tout cas dans ces secteurs. J’ajoute qu’avec une trésorerie réduite, des banques éventuellement frileuses, et un avenir incertain, il est possible que les machines ne soient pas réparées dans l’immédiat, ce qui aggrave alors le chômage.

     

     

    3) Des raisons qui font que la main-d’œuvre française est parmi les plus productives au monde

    La rigidité du marché du travail, clamée, dénoncée haut et fort par les tenants du patronat, a une conséquence toute simple : les actifs restant longtemps à leur poste, ils acquièrent une expérience qui les rend hyper compétent, d’où leur productivité élevée. (Vous pouvez vous arrêter de lire l’article ici, car le principal est dit).

    En effet, dans l’état actuel des choses, démissionner pour un meilleur emploi comporte des risques puisque le nouvel emploi est assorti de périodes d’essai, et que l’employé ne peut être certain d’être confirmé dans son nouveau poste, ce d’autant plus qu’après cette période d’essai, il devient très compliqué pour l’employeur de licencier. L’employeur a donc toutes les raisons de virer la nouvelle recrue avant qu’il ne soit trop tard, faisant de lui une variable d’ajustement pour son activité économique. Cette logique accroit donc notablement le risque de démissionner. Restant ainsi à son poste sur de longues périodes, l’employé devient hyper compétent dans ce qu’il fait, ce qui explique tout naturellement sa forte productivité.

    A l’inverse, si le marché du travail devient très flexible, alors chaque employé ira plus facilement là où le salaire sera plus élevé, puisque le risque d’être viré sera désormais le même partout, ce qui accroitra le taux de rotation des employés. A chaque démission l’employeur devra trouver un nouvel employé, devant parfois augmenter le salaire pour le recruter. Il devra également  le former, temps durant lequel l’entreprise ne pourra produire à pleine capacité, voyant même parfois ses machines cassées par un novice ne sachant pas les utiliser. Tout cela rendra l’entreprise moins compétitive, puisqu’accroissant ses coûts de production.

    Pour donner une idée de ces coûts, je reprends l’exemple des bûcherons, mais cette fois-ci au Canada. Le documentaire de RMC Découverte montre que le travail est dur, les relations avec l’employeur mauvaises. Les conducteurs de camions s’en vont dès qu’ils le peuvent, bien facilement remplacés par d’autres, grâce à un marché de l’emploi hyper fluide. Sauf que les nouvelles recrues n’ont pas l’expertise de ceux qui sont partis. Conduire un camion chargé à bloc de troncs d’arbre sur une route verglacée peut se révéler délicat, même dangereux. Un accident, et les réparations du camion peuvent facilement s’élever à 50 000$, sans parler de la perte de revenus due à l’impossibilité d’utiliser le camion et le risque pour les conducteurs. L’entreprise paye très chèrement la flexibilité du travail.

    Pour avoir un marché de l’emploi fluide et que cela ne coûte pas grand-chose à l’employeur de renouveler ses employés, il faut donc que l’activité soit simple, ce qui est rare car de telles activités sont facilement automatisées. La non-reconnaissance du travail, qui mène à l’idée qu’il faut un marché du travail moins rigide, se traduirait inévitablement par une perte de compétitivité massive, à cause des coûts de formation et des casses de machine élevées (ou des erreurs de traitement pour le tertiaire).

    Sans parler du fait que dans un marché de l’emploi fluide, les gens qui sont plus facilement embauchés sont aussi plus facilement virés, ce qui accroit la volatilité de l’activité économique globale et rend, ipso facto,  la gestion financière de l’entreprise plus délicate.

    La rigidité du marché de l’emploi français se traduit donc par une productivité élevée des travailleurs et une plus grande stabilité des cycles économiques, et vouloir changer cela serait une catastrophe économique autant pour les travailleurs que pour les employeurs, et il faudrait sans doute des dizaines d’années pour que l’économie dans sa globalité s’adapte à cette nouvelle donne.

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires