• Farandole de l’absurde (87)

     

     

    Petite chronique malveillante, malpolie, et de mauvaise foi… à l’usage de ceux qui ne le sont pas.

     

     

    20/7/2017 France2, Marion Rousse réagissant à une nième blague de L. Luyat : « …je ne voudrais pas que les gens me prennent pour une tricheuse… » Chère Marion, permettez-moi de vous rassurer, pour deux bonnes raisons : d’abord, question humour, il n’est pas très calé Luyat ; secondement vous n’êtes pas le centre du monde et dès le Tour de France fini tout le monde vous aura oubliée. J’espère que maintenant ça va mieux.

     

     

     

    L’interview nano-vérité.*

     

     

    Le président souhaitant maîtriser sa communication de bout en bout, il a exigé de refaire une prise avant diffusion au public, celle d’avant-hier lui ayant occasionné quelques désagréments gastriques…

     

    -          Bonjour M. le Président ! Il paraît que vous allez réduire le budget de l’état de 3% et le nombre de fonctionnaires de 150,000. Une question simple : comment allez-vous faire pour les opérations extérieures de l’armée, très coûteuses.

    -          C’est simple, je rapatrie les soldats.

    -          Ne craignez-vous pas que les terroristes ne viennent alors sur le sol français ?

    -          C’est le but, au moins c’est eux qui se déplaceront. Ça coûtera moins cher.

    -          Ne faudra-t-il pas alors plus de police ?

    -          Mais, non ! A chaque attentat il y a un kamikaze en moins. Vous voyez ils font même le boulot à notre place, ces abrutis !

    -          Mais ça va coûter la vie à beaucoup de français ça…

    -          Moins de français, moins de fonctionnaires, moins de dépenses publiques, et hop, je réduis le déficit ! Je gagne sur tous les tableaux !

    -          Enfin, M. Macron ! Et puis, qui dit moins de dépenses publiques dit moins d’argent dans la poche des français, moins de consommation, moins d’impôt, plus de chômage et plus de déficit. C’est un cercle vicieux.

    -          Vertueux. Avec des salaires à la baisse, nous concurrencerons la Chine, nous deviendrons la première puissance mondiale, et je règnerais sur la terre comme aux cieux !

    -          Je crois qu’il est temps de dire au revoir aux auditeurs avant que je ne me mette à pleurer. A bientôt M. Macron…

    -          Appelez-moi tout simplement Jupiter, le Dieu des Dieux.

     

    * Voir Farandole 86 pour l'explication de ce qu'est "l'interview nano-vérité"

     

     


  • Commentaires

    1
    frederic357
    Vendredi 21 Juillet à 07:56
    Formidable.
    Tu as de quoi dire avec l'actu.
    Bravo stef !
    2
    Vendredi 21 Juillet à 08:00

    Merci Frédéric, c'est vrai, cet océan déglingué est propice à la pêche !

    3
    domi
    Vendredi 21 Juillet à 09:58

    Traiter certaines vérités par l'absurde, ça fait une jolie farandole !
     

      • Vendredi 21 Juillet à 10:29

        Merci Dominique, espérons seulement que ces absurdités ne reviennent pas dans la réalité...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :