• Farandole de l’absurde (88)

     

     

    Petite chronique malveillante, malpolie, et de mauvaise foi… à l’usage de ceux qui ne le sont pas.

     

     22/7/2017. France Info : le Tour de France de cette année aurait été bien ennuyeux... Ben oui, depuis que plus personne ne se dope qu’est-ce qu’on se casse les pieds ! Heureusement que le public du Stade Vélodrome a mis un peu d’ambiance en sifflant Chris Froome, frais comme un gardon à l’issue du contre-la-montre, alors que Romain Bardet, lui, ayant perdu près de 2’ sur le champion britannique, était au bord de l’apoplexie. Pas de quoi chanter la Marseillaise…

     

    22/7/2017. LCI. Violences en Palestine, le Conseil de Sécurité de l’ONU a décidé de se réunir lundi. Pour prendre le thé ?

     

    22/7/2017. LCI. Réfugiés : le gouvernement craint que l’ouverture de camps ne provoque un appel d’air. Il faut dire qu’il fait tellement bon vivre en Syrie…

     

     

     

     

    L’interview nano-vérité.*

     

     

    Le président a exigé de revenir devant notre vénéré micro, n’étant toujours pas satisfait de sa dernière prestation. Mon nano-robot me semble quelque peu primesautier d’utilisation, dès lors que la connexion Bluetooth est rompue.…

     

    -          Bonjour M. le Président ! Alors il paraitrait que plus de 65,000 étudiants n’auraient pas trouvé de place dans les universités et que les APL (Aide Personnalisée au Logement) devraient baisser de 5 euros par mois.

    -          Comme je l’ai dit lors de ma campagne : « Nous renforcerons le système d’aides et bourses pour que nos étudiants issus de milieux moins favorisés ne soient pas entravés dans leurs études ». Je tiendrai parole. Le système sera renforcé dans 5 ans.

    -          Bon… Et pour la pauvreté, comptez-vous vous y attaquer ?

    -          Bien sûr, j’en fait une priorité de mon mandat. C’est d’ailleurs pour cela que je réduis l’APL de 5 euros par mois. Il n’y a pas meilleur moyen de s’attaquer à la pauvreté que de prendre aux pauvres qui sont très nombreux, pour donner aux riches qui eux ne sont pas très nombreux, les pauvres !

    -          Ah ? Euh… vous avez mentionné qu’une piste pour réduire les déficits de l’état serait la polyvalence. Peut-on imaginer par exemple que le jardinier de l’Élysée prenne la place du Président ?

    -          Non, mais je vous ferais remarquer que l’inverse est déjà vrai, et ce depuis de nombreuses années : les présidents n’arrêtent pas de se planter.

    -          Évidemment. Bien, M. Macron. Nous vous remercions pour ces éclaircissements. Rendez-vous au prochain numéro avec un autre sacré numéro !

    -          (Hors micro). Mais M. Macron ne pensez-vous pas qu’avec toutes ces mesures moins d’argent public va faire moins d’activité, et que c’est un peu le serpent qui se mord la queue ?

    -          Il faut être souple mon cher Stef !

    -          Souple ?

    -          Oui, tout le monde n’a pas la souplesse du serpent qui peut se mordre la queue !

    -          C’est une qualité requise pour les présidents de la République ?

    -          Absolument et c’est pour ça qu’ils habitent rue du Faubourg Saint-Honoré.

    -          Je ne vois pas…

    -          Mais si ! Le Faubourg Saint-Honoré tient son nom d’une fameuse péripatéticienne, qui avait une maison de joie, le « Faut bourrer cette Honorée », où les présidents faisaient quelques exercices de souplesse…

    -          Ah je vois ! C’est sans doute pour cela qu’il y réside toujours des fils de putes ?

     

     

     

    * Voir Farandole 86 pour l'explication de ce qu'est "l'interview nano-vérité"


  • Commentaires

    1
    domi
    Dimanche 23 Juillet à 10:21
    domi

    excellent, je me suis bien poilé !

    2
    Dimanche 23 Juillet à 11:37

    Merci Dominique !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :