• Aphorismes et autres bêtises (176)

     

     

    2746. Propos de comptoir : à force de blablas on a le bar atteint.

     

    2747. Si la littérature psychanalytique est si difficile à comprendre et tant source de confusion, c’est peut-être parce que la psychanalyse fait des confusions.

     

    2748.  Entendu : « toi, t’es une secte à toi tout seul ! »

     

    2749. Les situations sont compliquées parce que les expériences sont individuelles.

     

    2750.La folie est une incapacité à s’adapter.

     

    2751. Les talons hauts sont une invention masculine pour empêcher les femmes de les fuir.

     

    2752. Entendu : « J’ai pas pu dire encore une parole là ! »

     

    2753. Le racisme est un comportement, tout comme la pensée, tout comme les aprioris. Même l’émotion est une façon de se comporter.

     

    2754. Le doute et l’ennui, ces deux souffrances de l’action. L’un doit mener au mieux, l’autre à la création.

     

    2755. Discours de dictateur : « La seule démocratie qui soit, c’est celle qui me permettra d’être élu. »

     

    2756. Statut de victime : blanc sein pour exercer le mal en toute impunité.

     

    2757. Les lois sont le mode d’emploi de la société.

     

    2758. La disparition de la réalité, et parce que la réalité est co-construite, signe la disparition de la solidarité élémentaire qui constitue le fondement de la société.

     

    2759. Le discrédit porté aux institutions, notamment de presse, et l’instauration de soi comme unique détenteur d’une réalité « vraie », c’est cela qui signe la disparition de la réalité. La lutte pour imposer sa propre réalité, sous-produit de l’individualisme, ne peut mener qu’à la destruction de la société.

     

    2760. L’espace psychique (et cela inclut les idées, les croyances…) est considéré comme un espace vital par l’individu. Il est prêt à aller jusqu’à mourir ou à tuer pour en défendre l’intégrité, selon le degré d’angoisse qui l’habite.

       

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vivi
    Dimanche 13 Décembre 2020 à 15:17

    2760. L’espace psychique (et cela inclut les idées, les croyances…) est considéré comme un espace vital par l’individu. Il est prêt à aller jusqu’à mourir ou à tuer pour en défendre l’intégrité, selon le degré d’angoisse qui l’habite.

       Ouh lalala c'est fort kissous

     

      • Dimanche 13 Décembre 2020 à 19:14

        Wouaouh ! Merci Vivi !

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :