• Aphorismes et autres bêtises (160)

     

    2506. Forcer sur les mots laids ça donne des crampes.

     

    2507. Mari : on peut l’engueuler du bordel qu’on a soi-même foutu. Ben oui, s’il avait fait assez de rangements, on n’en serait pas là, quoi !

     

    2508. Celui qui se sert d’idées humanistes pour être étroit d’esprit n’est pas humaniste mais étroit d’esprit.

     

    2509. Réduire la réalité au nom d’une idée, aussi belle soit-elle, est une étroitesse d’esprit.

     

    2510. Quand on réduit la réalité à une seule de ses dimensions, on nie la réalité de tout ceux qui ne s’y reconnaissent pas.

     

    2511. C’est la qualité de notre lien à l’autre qui détermine l’humanité que nous lui attribuons.

     

    2512. Enfer : mémoire courte des bons moments, mémoires longues des mauvais.

     

    2513. Le négatif a toujours faim, et plus on le nourrit, plus il a faim.

     

    2514. Idée de restaurant : Aux dix nez.

     

    2515. La résilience est la capacité à rester hors des extrêmes.

     

    2516. Affirmer n’importe quoi, c’est le créer ; le tout est de ne pas en être dupe.

     

    2517. La peur asservit.

     

    2518. Il y a plus d’une chance sur deux qu’il soit nécessaire d’abaisser la lunette des toilettes.

     

    2519. L’esprit pense et le corps décide.

     

    2520. Une arme non violente largement plus puissante que toutes les bombes atomiques ? Le boycott.

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vivi
    Dimanche 29 Décembre 2019 à 10:11

    Réduire la réalité au nom d’une idée, aussi belle soit-elle, est une étroitesse d’esprit.

    j'aime kissous et bonnes fêtes de fin d'année

      • Dimanche 29 Décembre 2019 à 10:45

        Merci Vivi pour ton passage, tes commentaires, ta présence.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :